pass sanitaire

À compter du 21 juillet, conformément au décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021, un pass sanitaire devra être présenté afin d’accéder à l'ensemble de nos sites.

Une tolérance sera appliquée pour les 12-17 ans jusqu'au 30 août. Cette obligation ne s’applique pas aux enfants de moins de 12 ans.

Les visiteurs ayant acheté un billet avant le 21 juillet et qui ne satisfont pas aux obligations sanitaires peuvent demander l'échange ou le remboursement de leur billet.

Pour garantir la sécurité de tous les visiteurs et personnels, le port du masque demeure obligatoire dans les espaces intérieurs et les files d'attente. Il est recommandé dans les espaces de plein air.

Consultez notre page "préparer sa visite" pour plus d'informations.

Back to top

À propos de l'Arboretum de Chèvreloup

Le 10 juin 1793, un décret de la Convention donne naissance au Muséum national d’Histoire naturelle, descendant en droite ligne du Jardin royal des Plantes médicinales créé en 1635. Cette grande institution de recherche scientifique et de diffusion des connaissances regroupe aujourd'hui 12 sites en France, et répond à 5 grandes missions. L’Arboretum de Versailles-Chèvreloup est l’un de ses sites.

Statuts et fonctionnements

C’est en 1927 qu’un décret affecte l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup au Muséum national d’Histoire naturelle. Il abrite une collection plus de 2500 espèces et variétés d'arbres et d'arbustes et constitue ainsi l’une des plus belles collections d’arbres en Europe continentale.

Chèvreloup répond à trois missions essentielles :

  • La conservation : l’Arboretum participe à la conservation des espèces en s’impliquant dans des programmes tel que l’International Conifer Conservation Program, centralisé par le jardin d’Edimbourg en accueillant des arbres d’espèces rares.
  • La diffusion des connaissances : l’Arboretum offre un paysage végétal étonnant et unique où le visiteur déambule et le botaniste découvre des espèces rares. L’émerveillement est le prélude à la connaissance et sensibilise le public à la conservation de la nature.
  • La recherche : les collections de Chèvreloup constituent de fait de leur importance et de leur diversité, un référentiel utile pour les botanistes ainsi que les professionnels de l’agronomie et de la sélection horticole.